You are currently viewing Dans une maison, les chiens et les enfants savent toujours tout

Dans une maison, les chiens et les enfants savent toujours tout

4 minutes de lecture

Deux fois par mois, les abonnés de la super newsletter reçoivent un mini-article inédit où je partage mes réflexions, mes coulisses ou mes conseils. Si tu souhaites recevoir tout ça directement dans ta boîte mail sans avoir à venir ici, tu peux nous rejoindre dans la newsletter. Sinon, tu pourras retrouver certains articles sur le site.


Si tu es en train de te dire « qu’est-ce qu’elle raconte ? » c’est normal ! Aujourd’hui, on va aborder un sujet que j’ai peu abordé jusqu’ici 😏
Cette phrase a été prononcée par F. Dolto, Psychalanyste réputée, à propos des « secrets » de famille. Elle disait que, dans une maison, les chiens et les enfants savent tout, toujours, surtout ce qui n’est pas dit. 

🧐 Quel lien avec l’entrepreneuriat me diras-tu ?

Un sacré ! En coaching, je vois souvent passer des situations où l’entrepreneur·e porte un problème qui ne lui incombe pas directement. Et pourtant, il doit dealer avec. Entrepreneur ou non, nous sommes tous héritiers des croyances, des mythes, des habitudes familiales. Mais on sous-estime bien souvent l’impact que cela peut avoir sur un business. 

Il convient de préciser plusieurs points : 

  • Tes problèmes actuels n’ont peut-être rien à voir avec ta famille ou ton histoire familiale
  • Il ne s’agit pas de tout sur-interpréter et tomber dans une méta-analyse (si tu veux la faire, je te conseille de la confier à un·e professionnel·le)

Cet article a uniquement vocation à ouvrir des pistes de réflexion, qui peut-être, ne te mèneront à rien 😂

Chaque famille se raconte

Ce qu’on appelle le roman familial, chaque famille raconte une histoire à propos d’elle-même. « C’est comme ça dans la famille », « ça a toujours été comme ça chez nous », « les femmes font ça chez nous », « les hommes sont comme ça dans la famille », etc. 

Cette saga familiale, nous en héritons, chacun différemment. Et certains romans familiaux peuvent parler de la vie professionnelle. C’est le cas dans ma famille par exemple. Tous entrepreneurs de « père en fils » (mais aussi de père en fille dorénavant), avec une certaine façon d’entreprendre qui respecte la tradition familiale.

☝️ Ce dont on hérite emmène son lot de valeurs, de croyances, de visions de la réalité. Vraies, fausses, peu importe ; encore une fois, il sera question de ce qui t’aide ou non au quotidien. Mais parfois, ce dont on hérite sans le remettre en question peut s’avérer obsolète. 

Petit exemple personnel :

En faisant des recherches dans la filiation paternelle, je suis remontée sur une looooongue liste d’entrepreneurs (surprise surprise). J’ai appris que déjà mon arrière-grand-père incarnait déjà ce fameux archétype familial qui semble faire la fierté de toute la lignée. Ce dernier, indépendant lui aussi, avait transmis à ses enfants cette idée qu’on ne dit pas non à un client. Mon grand-père en a fait un cheval de bataille, et mon père également. Et moi … aussi ! Sans vraiment savoir pourquoi ça me tenait tant à coeur. Or, mon arrière-grand-père, il avait plutôt intérêt à les accepter les clients. C’était la guerre, et en Ardèche, la vie était très difficile. Je ne vis pas dans le même contexte que lui. Par contre, ce roman familial est arrivé jusqu’à moi et je l’ai fait mien sans le remettre en question pendant de longues années. 

👉 Dans la famille, les histoires se répètent souvent. Les dates se répètent également (puis-je préciser que mon cher grand-père, l’entrepreneur de fer de la famille, LE patriarche tant adulé, est mort un 15 octobre. Et qui a pointé son nez pile 3 ans plus tard ? ☝️ Oui, tu te dis « coïncidence » mais crois-moi, dans tout l’arbre généalogique, cette date n’a plus rien d’une coïncidence à un moment 😂 breeeef). Et se répète souvent ce qui n’est pas dit.

Les secrets certes, mais également tout ce qui est tacite. Et la majorité des règles dans une famille, « le journal des comptes » est tacite. La famille tient un journal des comptes, des apports et des dettes. Ca maintient le système. Ces règles sont différentes selon les familles, parfois claires, parfois pas du tout, parfois contradictoires (si ça t’intéresse, tu peux creuser le concept de double contrainte)

Tout ça pour dire que si ça t’intéresse ou si tu sens que ta manière d’entreprendre aujourd’hui peut être en lien avec ce dont tu as hérité (et je sais que certains de mes coachés vont s’y retrouver), ça peut valoir le coup de creuser ce sujet ou de le confier à un·e pro en psycho-généalogie.

Ce petit article pour, peut-être, ouvrir de nouvelles pistes et de nouvelles réflexions sur l’importance de nos filiations et leurs possibles répercussions sur nos business 🙏



Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Laisser un commentaire