You are currently viewing 👉 La structure état-limites (ou borderline)

👉 La structure état-limites (ou borderline)

8 minutes de lecture

S’il y a bien une structure qui est bien compliquée à comprendre en psycho … C’est la structure état-limites (aussi appelée aussi structure borderline)

Bien difficile à comprendre, encore plus difficile à accompagner par les particularités que sont les siennes ;

Et pour son rapport aux limites et au cadre d’accompagnement ;

Qu’il vaut mieux … connaître et anticiper 😬

Aujourd’hui donc, petit cours de psycho ðŸ§  

⬇️

1️⃣ On voit ça en détails dans la journée 1 de la formation ​Apprendre à être Accompagnant·e​

2️⃣ J’ai déjà fait un article sur la structure névrotique

Aujourd’hui, on zoome sur la structure états-limites, la plus difficile à accompagner chez vos bénéficiaires.

On fera un point à la fin sur le cas particulier de la structure perverse.


Petit préambule important :

Ce que je vais te présenter-là ne fait pas l’unanimité en psycho ☝️ Et oui, la psychologie est une science jeune, universitairement parlant. Plusieurs courants de pensée se côtoient et ne sont pas tous d’accord entre eux. 

Je tiens donc à préciser que tous les courants de la psychologie ne reconnaissent pas cette classification, ni même l’intérêt de définir des structures de personnalité. C’est très important d’avoir ça en tête.

💡 Dernier truc à préciser : les structures de personnalité ne sont pas les troubles de personnalité, présents dans le DSM V. Ainsi la structure borderline n’est pas la même chose que le trouble de personnalité borderline (ah c’est compliqué tout ça!)

C’est bien pour ça que dans â€‹le programme Apprendre à être Accompagnant​, on prend le temps de poser des bases théoriques pour avoir un langage commun et savoir de quoi on parle.


#1 : L’apparente normalité de la structure état-limites

Une expression que j’aime beaucoup répéter aux élèves de â€‹la formation posture​ concernant cette structure, c’est la notion de Â«Â l’apparente normalité » :

  • Quand tu rencontres une structure état-limites, tout a l’air normal
  • Mais dès que tu connais mieux la personne, tu vas commencer à avoir une sensation d’un truc … pas net.

Delphine, psychologue clinicienne et intervenante dans la â€‹formation​, vient te former sur ce sujet et l’exprime bien :

  • Le noyau est psychotique
  • Et le sujet a réussi à nimber ce noyau d’une enveloppe névrotique

En Français ? 😂

Ca a l’air normal (= ça a l’air névrotique) mais ça ne l’est pas tant que ça.

Un de mes profs de psycho disait : 

💬 Â«Â C’est le papier-peint qui tient les murs ! »

Et rien ne me paraît plus parlant pour qualifier cette structure.

👉 Imagine un continuum allant de la névrose à la psychose : les état-limites se retrouvent au milieu.


👉 La structure état-limites a été théorisée par Bergeret (elle n’est pas reconnue chez les Lacaniens, par exemple)

Bergeret parle donc d’astructuration pour les qualifier : limite-névrotique, limite-psychotique.

1️⃣ A l’inverse de la structure névrotique, le Sur-Moi (le petit juge interne) est tout petit.

2️⃣ La nature de l’angoisse ne tient pas en la castration (névrotique) mais en une angoisse de perte de l’objet (= en gros, c’est une angoisse d’abandon vraiment archaïque et très forte)

3️⃣ La structure état-limites est caractérisée par l’impulsivité du passage à l’acte

(Ce même prof de psycho disait « ils ne pensent que par leurs actes »)

Le passage à l’acte impulsif permet de soulager l’angoisse (par exemple, je te quitte avant que tu ne le fasses – impulsivité du passage à l’acte / soulage l’angoisse d’abandon car je suis parti de moi-même)

4️⃣ Chez le névrotique, souviens-toi, on avait vu que l’instance dominante était le Sur-Moi (le petit juge interne). Ici, l’instance dominante est l’Idéal du Moi. La vie/la relation/le travail/etc est idéalisée (et donc, nécessairement décevante et insuffisante)

5️⃣ Angoisse de solitude massive

6️⃣ Instabilité forte dans le lien à l’Autre, dans les émotions, etc.

​Mais pour vraiment comprendre la structure état-limites, il faut comprendre la notion de base et le mécanisme de défense principal : le clivage.

trauma en psychologie

#2 : Le clivage du Moi et le clivage de l’objet dans la structure état-limites

Alors, on s’accroche à son cerveau 🧠 

👉 Face aux angoisses de castration que le névrotique connaît bien, ici on est face à un sujet qui a pu y échapper par le déni.

Ca va scinder la personnalité en deux morceaux, en deux « Moi » :

C’est ce qu’on appelle le clivage du Moi.

👉 Ces deux parties coexistent sans jamais se rencontrer : 

  • Une partie connectée à la réalité, relativement « normale »
  • Une autre qui échappe à l’angoisse de castration et reste dans la ToutePuissance

☝️ Ainsi, tout le but du clivage consiste à échapper à la tension entre le ça et le sur-moi.

Bon, en français ? Ca ressemble à quoi tout ça ?

1️⃣ Des comportements très enfantins dans le lien Ã  l’Autre : égoisme, toute-puissance, instabilité, jalousie excessive, caprices, …

2️⃣ Ce sont les champions toutes catégories de relations ambivalentes Ã  l’Autre Puisque le clivage va les mener à de brusques revirements affectifs. Ils seront tantôt chaleureux et attentionnés à ton égard ; tantôt d’une grande froideur et d’une grande distance.

3️⃣ Les mouvements d’idéalisation Ã  ton égard (suivis de moments de dévalorisation)

4️⃣ Le clivage de l’objet les mène à considérer les choses de manière assez binaire : c’est soit tout bon, soit tout mauvais.

5️⃣ Des phénomènes projectifs importants notamment d’identifications projectives (Delphine t’expliquera tout ça en détails lors de la â€‹formation​)

6️⃣ Faire sauter les limites et le cadre constamment (⚠️ Pour les pro de l’accompagnement !)

👉 Bref, tout peut changer d’une minute à l’autre.

différentes structures psychiques

#3 : Le cas particulier de la structure Perverse

👉 Pour terminer cet article bien théorique, je te propose un petit zoom sur le cas particulier de la structure perverse.

☝️ Ce n’est pas un sujet facile à expliquer en un article car toutes les visions structuralistes de la psycho ne sont pas d’accord sur le sujet (certains la considèrent à part, certains ne reconnaissent pas la structure état-limites et ne parlent que de la perversion, certains considèrent un continuum entre état-limites et perversion, bref)

  • Ici, on va retrouver beaucoup de choses vues précédemment (idéal du moi, etc)
  • La fonction utilitaire est énorme : l’Autre est un objet (un fétiche pour les fans de Freud – fétichisation face à l’angoisse de castration) dont je peux me servir à ma guise pour satisfaire mes besoins et envies.
  • On peut voir une assez grande inadaptabilité à la vie sociale (avec des comportements anti-sociaux par exemple)
  • La structure Perverse fonctionne avec SA loi, considérée supérieure Ã  toutes les autres.
  • Ici, le clivage est tellement important, qu’on va assister à des dénis massifs et des personnalités ultra-clivées.

👉 Trêve de théorie, prenons un cas d’étude : 

Le personnage du professeur dans la Casa de Papel !

  • Notre ami Sergio est tellement clivé qu’il est capable de passer du gentil mec, timide, un poil inadapté socialement
  • Au criminel, sûr de lui, méthodique, organisé, ne reculant devant rien pour faire avancer son plan

Tu noteras aussi, si tu connais le personnage, tous les traits caractéristiques :

  • Folie des grandeurs, mégalomanie
  • Petite tendance psychotique 😬 bien cachée dessous mais bien présente
  • Idéal du Moi colossal (se prend pour Robin des Bois, rien que ça)
  • Manipulation, domination, mensonges
  • Fonction utilitaire (les autres lui servent à réussir son plan)
  • Mais peut, par moments et selon le contexte, être tout ce qu’il y a de plus doux et attentionné (le clivage, le clivage !)

👉 Si c’est le genre de sujets qui t’intéressent, â€‹la formation sur la posture d’accompagnant​ est faite pour toi !

1️⃣ Pour se sentir plus confiant et serein en séance (en clair : je n’ai pas besoin de préparer 2h ma séance, je ne rumine pas pendant 4 jours après une erreur ou un doute, je ne reste pas sans réponse, je ne stresse pas parce que je sais que je saurai réagir quoi qu’on m’emmène)

2️⃣ Acquérir une lecture plus globale et profonde des problématiques (en clair : faire passer vos accompagnements à un autre niveau et vous démarquer)

3️⃣ Te sentir plus légitime (en clair : maîtriser la théorie, la pratique, la posture et apporter une réponse adaptée au bénéficiaire) ​

>> On a 5 mois pour faire passer tes accompagnements à un autre niveau 🚀 <<

 â€‹â€‹ 👉 Tu peux réserver ton appel découverte pour voir si c’est fait pour toi !

Laura Besson

Laura Besson est la fondatrice de Bien dans ta Boite où elle accompagne les entrepreneurs à transformer leur quotidien et forme les entrepreneurs de l’accompagnement. Egalement hôte du podcast « Bien dans ta Boite », elle a accompagné plus de 300 entrepreneurs en coaching & thérapie afin qu’ils se transforment, co-construisent avec les Autres et changent le Monde. Convaincue de l’approche systémique et humaniste, Laura met un point d’honneur à accompagner chaque entrepreneur dans sa singularité et sa globalité.

Laisser un commentaire