Comment réussir ton pitch pour élever ton business ?

Comment réussir ton pitch pour élever ton business ?

4 minutes de lecture

☝️ Le pitch est une étape importante pour un· entrepreneur·e(mes coaché·es peuvent témoigner que je leur casse les pieds avec ça!) et pourtant, on ne sait pas toujours comment s’y prendre. 

Le pitch, c’est super important car ça te permet de résumer le plus rapidement et simplement possible : 

  • Ce que tu fais
  • Pourquoi tu le fais
  • Pour qui tu le fais
  • Et éventuellement, comment tu le fais

👉 Ca te permet donc, bien sûr, de te présenter, de convaincre, et d’embarquer les gens avec toi

C’est quoi ? ☝️

The elevator pitch ; le concept est simple ! Pour les moins anglophones, elevator = ascenceur. Donc l’elevator pitch, c’est l’idée que tu rentres dans l’ascenceur, ton colocataire te demande “Que faites-vous dans la vie ?” et tu n’as que quelques étages pour pitcher ton business. 

Comment on fait ? ☝️

Le but du pitch, par définition, c’est d’être rapide, concis et efficace. On évite donc de blablater pendant 15 minutes (de toute façon, l’ascenceur sera arrivé à bon port avant).

Ce que je conseille à mes coaché·es, c’est de travailler de la manière suivante : 

  • Prendre d’abord le temps d’écrire un pitch tel qu’il te vient en tête ; sans te soucier de la longueur, de la grammaire, etc.
  • Ensuite, tu refais une lecture où, cette fois, tu élimines le superflu et les éventuelles redites

👉 A ce niveau là, tu vas arriver à un pitch qui fait une certaine longueur. Ce que je demande en coaching : 

  • Réduire le pitch à 1 minute
  • Puis à 30 secondes
  • Puis en 10 secondes (tic tac, tic tac ⏰)

On met quoi dedans ? ☝️

En quelques secondes, je dois tout comprendre de ton business.

☝️ Et là, LE piège par excellence, c’est donc de vouloir tout dire !

Attention, je vais être dure et provoc : tout le monde s’en tamponne de ce que tu fais !

Au sens où, tout le monde s’en fout de connaître tes 43 offres et tous les détails. En quelques secondes, je dois savoir : 

  • Si tes valeurs me parlent
  • Si je suis concernée par ton business
  • Si tu as compris mon problème
  • Et si tu as une éventuelle solution pour moi

👉 Pour le détail, je peux te poser des questions. Par contre, ces éléments de base, c’est toi qui dois me les donner.

Je t’invite donc à mettre dans ton pitch :

  • Ce en quoi tu crois
  • A quel problème tu réponds
  • Qui est-ce que ça concerne
  • Les solutions que tu proposes (dans les grandes lignes)

Si tu pitches en 30 secondes, tu peux développer. Mais en 10 secondes, impossible. Alors on attrape son chrono, et au boulot ! ?

Quelques conseils ? ☝️

  • Regarder l’incontournable et très bon Tedx de Simon Sinek sur l’importance du pourquoi (et comprendre que c’est LA partie la plus importante pour pitcher)
  • Une erreur que je vois tout le temps en coaching : faire un pitch trop descriptif ! Je vais t’illustrer ça après ?
  • Faire concis mais chaque business et donc chaque pitch est différent : dans mon cas par exemple, impossible de détailler tous les problèmes. C’est un point faible pour moi. Par contre, je suis nichée, c’est un avantage. 

Illustration ? ☝️

Faisons un petit exercice : Quel pitch tu préfères ?

1/ Je m’appelle Laura et je suis la fondatrice de Bien dans ta Boite. Bien dans ta Boite c’est une entreprise de bien-être au travail pour entrepreneurs qui propose plein d’outils pour les aider. Il y a un blog, un podcast, du coaching holistique et sur-mesure mais aussi du yoga. Il y a aussi un groupe facebook et une newsletter pour lutter contre la solitude et partager des conseils. BLABLABLA (je me soule toute seule dis-toi en écrivant ça ?)

2/ Je m’appelle Laura, je suis la fondatrice de Bien dans ta Boite et je crois qu’aucun entrepreneur ne devrait perdre sa vie en essayant de la gagner. C’est pourquoi j’accompagne les entrepreneurs dans leur bien-être au travail grâce à du coaching et du yoga. 

Bon, j’espère que tu préfères le second car c’est le bon. Pourquoi ?

  • “je crois qu’aucun entrepreneur ne devrait perdre sa vie en essayant de la gagner” => POURQUOI(valeurs de l’entreprise, est-ce que ça me parle ou non ?)
  • “j’accompagne les entrepreneurs” => CIBLE (suis-je concernée ?)
  • “bien-être au travail” => PROBLEME (ai-je des problèmes sur ce sujet ?)
  • “grâce à du coaching et du yoga” => SOLUTIONS (ça me botte ?)

Pas besoin de donner de détails, les gens me posent des questions si ils en veulent.

👉 Qu’est-ce qui ne va pas dans le premier ?

  • Trop descriptif
  • Pas de mention des valeurs de la boite
  • Trop de détails : on s’en fout de savoir qu’il y a un groupe et tout. On le découvrira assez vite
  • On perd les gens à vouloir trop en dire, on passe à côté du message

A ton tour ! C’est quoi ton pitch ?

>> Si tu as besoin d’aide pour bosser ton pitch, le coaching sur-mesure est fait pour toi <<

Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Laisser un commentaire