You are currently viewing Livraison de bienveillance

Livraison de bienveillance

3 minutes de lecture

Deux fois par mois, les abonnés de la super newsletter reçoivent un mini-article inédit où je partage mes réflexions, mes coulisses ou mes conseils. Si tu souhaites recevoir tout ça directement dans ta boîte mail sans avoir à venir ici, tu peux nous rejoindre dans la newsletter. Sinon, tu pourras retrouver ces billets d’inspiration quelques temps plus tard dans cette catégorie


Dans la même lignée que le podcast de cette semaine où je te parle à coeur ouvert, dans ce mini-article, j’ai eu envie de partager une réflexion naît il y a quelques jours. 

Il y a plusieurs jours de ça, je poste une story sur Instagram en demandant si les profs de yoga qui me suivent pouvaient prendre quelques minutes pour répondre à mes questions car je suis, en ce moment, en train de me renseigner pour devenir prof de yoga. 

Et quelle ne fût pas ma déception en faisant face à des profs de yoga si peu bienveillants … Et quelle ne fût pas ma surprise quand j’en ai parlé sur Instagram de constater le nombre de personnes de l’univers du bien-être qui m’ont dit ne pas être surpris.e.s de ces réactions. 

Alors, attention, j’entends d’ici les réactions (justifiées) : c’est pas parce que tes profs de yoga que t’es une personne formidable, par écrit on ne se rend pas compte, etc. Je ne peux que être d’accord avec ces propos mais la réflexion était celle-ci :

A quoi bon mettre des jolies bio Instagram avec des #bienveillance pour après, ne pas prendre 2 minutes pour quelqu’un avec gentillesse ?

Comme je le disais ensuite en story, je sais très bien que nous avons tous nos humeurs et ce n’est pas parce que nous sommes professionnels du bien-être que nous devons être constamment sympathiques et de bonne humeur. On est d’accord, moi-même, j’ai mes jours sans.

En revanche, je fais toujours de mon mieux pour répondre gentiment aux gens, pour prendre du temps (et Dieu sait qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’on m’écrive pour me poser des questions sur le coaching ou la psy positive) et surtout pour le faire avec gentillesse et bienveillance.

Et si on a pas le temps ou l’envie de me répondre, je comprendrais très bien qu’on me dise « Désolé Laura mais je n’ai pas le temps en ce moment pour te répondre ». Très bien, je comprends !

Et si on mettait plus de bienveillance dans notre entrepreneuriat ?

Se poser la question avec sincérité et honnêteté : suis-je aussi bienveillant.e que je le pense ? suis-je aussi bienveillant.e que je le dis ? Car il ne suffit pas de mettre une jolie bio Instagram ou de le clamer haut et fort, il faut le mettre en pratique. Dans mon entrée, trône, encadrée, depuis des années, une photo du Dalaï-Lama avec cette citation :  « Dans la pratique de la tolérance, chaque ennemi est ton meilleur professeur »

Soyons bienveillants car nous avons tout à gagner à le faire. Parce que la colère, la jalousie, l’envie, tout ça grignote notre coeur et notre business. Tu connais forcément un.e entrepreneur.e qui est comme ça, as-tu envie de l’aider ? Pas vraiment. Apprécies-tu son business ? Pas vraiment. Nous aimons les gens bienveillants alors soyons-le également ?? Mais avant de l’affirmer, sommes-nous aussi tolérants et bienveillants que nous aimons le dire ?

NB : Et je ne dis par ça que pour faire bien ! Une étude menée en 2011 par Dambrun et Ricard a montré que la bienveillance entraîne un sentiment d’harmonie avec l’environnement favorisant le sentiment de sérénité qui est une caractéristique de ce que la psy positive appelle le bonheur durable authentique. 




Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Laisser un commentaire