Sortir de l’état d’esprit de la pénurie

Sortir de l’état d’esprit de la pénurie

8 minutes de lecture

Deux fois par mois, les abonnés de la super newsletter reçoivent un mini-article inédit où je partage mes réflexions, mes coulisses ou mes conseils. Si tu souhaites recevoir tout ça directement dans ta boîte mail sans avoir à venir ici, tu peux nous rejoindre dans la newsletter. Sinon, tu pourras retrouver ces billets d’inspiration quelques temps plus tard dans cette catégorie


Et si ça marche pas ? 
Les clients ne viendront jamais à moi
Pourquoi ça marche pour les autres et pas pour moi ?
J’ai peur de manquer de clients
J’ai peur de manquer d’argent


Tu te reconnais dans quelques unes de ces phrases ? 
Est-ce que tu te retrouves dans cet état d’esprit ?

☝️C’est le mindset de la pénurie. Par opposition à celui d’abondance. 

L’état d’esprit de la pénurie, c’est quand tu restes focus sur les manques ou les potentielles pertes. Tu tournes tes pensées en mode « pénurie » : manque, perte, risque, danger, etc. Très liée à la question financière, cette notion est finalement bien plus large et peut très bien s’appliquer à l’acquisition clients, à n’importe quel objectif que tu as dans ta boite ou dans ton bien-être.

Pourquoi ce mindset ruine ton business et ton bonheur ? 👇

Premièrement car tu focalises ton attention sur ce qui manque et sur tes peurs. Nul besoin de te faire de longues théories pour comprendre que ça ne va pas t’aider à voir la vie en rose ! « Où va la pensée, va l’énergie » ! 🚀

Deuxièmement, car la pénurie attire la pénurie. En fait, ton état d’esprit, tes pensées créent ta réalité. Je pense que tu le sais, c’est une des choses que je répète le plus ! Tes pensées, tes mots, conditionnent et façonnent ta réalité.

Tu peux le voir en terme de loi de l’attraction ou d’auto-réalisation des prophéties (théorie de psy sociale) mais c’est la même idée : ce en quoi tu crois va, de manière plus ou moins inconsciente, créer une réalité qui valide la croyance initiale.

Donc si tu restes focaliser sur ta peur de manquer d’argent, de clients, d’opportunités, tu ne vas créer dans ta vie que du manque d’argent, de clients et d’opportunités.

peur de manquer d'argent

Comment changer de mindset ? 👇

1. Repérer la pénurie :

Déjà, il convient de repérer les moments où tu tournes en mode pénurie. Je t’ai donné quelques exemples de phrases plus haut mais tu peux repérer des comportements (d’évitement notamment, comme éviter une occasion de faire du réseau) et des pensées/phrases prononcées qui reflètent cet état d’esprit. Les émotions peuvent aussi être un indicateur. Par exemple, si tu te sens angoissé, diminué, impuissant face à la nouvelle offre que tu souhaites lancer, peut-être (je dis bien peut-être car il peut y avoir pleiiin de raisons) que se manifeste là, l’état d’esprit de la pénurie.

2. Sortir de la victimisation :

Très souvent, ce mindset de pénurie est associé à une position victimaire. Forcément, quand on se sent victime d’une situation, on a perdu notre sensation de pouvoir et d’action sur cette situation. Difficile donc d’être dans l’abondance, qui suggère, de fait, une position de responsabilité et d’action. 

J’ai des dizaines d’exemples de coachings à partager :
👉 »j’arrive pas à attirer de clients, je ne pense qu’à ça » -> Tu vois le problème j’imagine ? Ce que ça va créer dans la vie de cette personne.
👉 »J’ai fait tout ce que j’ai pu mais les gens ne veulent pas payer » -> Remise du problème sur l’autre, déresponsabilisation totale, pénurie
👉 »Je fais de mon mieux franchement ! Y’a rien qui marche ! » -> No comment
👉 »Je peux faire ce que je veux, je suis pas fait pour gagner de l’argent » -> No comment bis
👉 »Si je fais ça, je vais peut-être gagner x mais je vais perdre des clients/abonnés » -> Focus sur la perte

Bref, tu vois l’idée ! Il faut se responsabiliser : nous sommes responsables de nos émotions, de nos pensées, toussatoussa. Je ne dis pas que c’est facile, mais si tu restes focaliser sur la perte, rien d’abondant ne va débarquer par miracle dans ta vie.

3. Développer la gratitude :

Un des premiers axes de travail, avec la responsabilisation, c’est de travailler sa compétence de gratitude. La gratitude, c’est l’incarnation de l’état d’esprit d’abondance. Je me concentre sur ce que j’ai déjà !
👉J’ai peur de manquer de clients -> Prends soin de ceux qui sont déjà là
👉Je n’ai pas de clients -> Sois reconnaissant·e de pouvoir monter ta boite
👉Je n’ai pas assez d’argent -> Remercie pour l’argent que tu as déjà

Je te promets, tu vas changer de mindset et tu vas changer de vie. Ce n’est une phrase toute faite : ça va changer ta réalité, ta façon d’appréhender le quotidien. Tu vas être plus reconnaissant·e, plus serein·e et donc tu vas attirer de meilleures choses. 

4. Se brancher en mode abondance :

Et dans la suite de la gratitude, il faut enfin brancher tout son cerveau en mode abondance. Vois l’abondance dans ta vie et tu vas continuer de l’attirer. Autre chose que tu peux mettre en place : Donner ! Donne ! Si tu donnes, c’est que tu as déjà. Tu ne te focalises plus sur le manque. Alors je ne te dis pas de donner tout ton argent ou ton temps si tu en as peu, tu peux donner proportionnellement à tes moyens. 

plaisir business

Je vais te prendre un exemple, tu vas vite comprendre :

Prenons l’exemple de G. qui est branchée en mode pénurie concernant l’argent. Ca obnubile toutes ses pensées, elle y pense le soir et elle se fait de la bile toute la journée de manquer d’argent, de ne pas en gagner assez, etc. Ne la jugeons pas, nous sommes tous passés par-là ou y sommes encore. 

G. est branchée en mode pénurie :

  • Elle accepte toutes les missions, même les plus nazes, parce qu’elle a peur de manquer d’argent. Morale de l’histoire ? Elle est de mauvais poil, frustrée par son business et n’attire pas de superbes choses à elle. 
  • Elle refuse d’investir le moindre euro car sa peur la bloque. Morale de l’histoire, elle n’investit pas et donc, ne progresse pas. Les autres la dépassent, et ça la déprime encore plus. « Pourquoi eux et pas moi ? », « Je fais pourtant tout ce qu’il faut »
  • G. ne pense qu’à son (potentiel) manque d’argent tout le temps : du coup, elle ne voit que le manque d’argent partout (et ça finira par se généraliser par voir le manque dans toute sa vie). Elle commence à déprimer, ça entretient sa peur. Elle a l’impression qu’il n’y a pas débat : « tu vois bien que je manque de ci et de ça ? Regarde ce point ! Et celui-ci! ». G. elle est québlo dans la matrice !
  • En se focalisant sur la perte, elle envoie des messages anxieux à son cerveau qui lui recommande vivement de ne plus rien dépenser et d’économiser parce qu’il a peur de manquer.

Que pourrait-elle faire ?

  • Donner 5€ à quelqu’un dans le besoin ou pour dépanner un·e ami·e : envoyer un signal au cerveau de « détends-toi, nous avons des sous, regarde, je peux même en donner à quelqu’un »
  • Faire un investissement dans sa boite à hauteur de ce qui est ok pour elle aujourd’hui : inutile de se mettre en angoisse maximale en lâchant 5000 boules. Mais un premier investissement pour envoyer ce même signal au cerveau + pour être fière d’elle. Capitaliser sur elle, sur sa boite et voir les avancées. Ne pas laisser l’angoisse gangrainer tout le terrain.
  • Faire une liste de toute les choses qu’elle a et pour lesquelles elle est reconnaissante. Un toit sur la tête (tout le monde n’en a pas!), une famille qui peut l’aider, un·e ami·e qui la soutient, 500€ de côté, etc.
  • Tenir tous les soirs un journal de gratitude : 3 choses pour lesquelles je suis reconnaissante aujourd’hui dont une liée à l’argent. Par exemple « Je suis reconnaissante envers moi-même d’avoir investi 80€ de ma formation », « j’ai de la gratitude pour ce client qui m’a fait confiance et m’a payé 150€ »
  • Reprendre ses responsabilités : ce n’est pas les autres qui vont plus vite que toi, c’est toi qui n’aborde pas le problème de la bonne manière. Oui, je sais, c’est dur à entendre mais le Monde n’est pas comme ça. Il n’y a pas plein de gens qui ont plein de chance et toi, pauvre malheureux·se qui n’en a pas : il y a des gens qui savent créer et saisir leur chance et toi qui ne les vois pas passer parce que tu te concentres sur tes manques. Sorry, je suis dure, mais je ne suis pas coach pour te dire ce que tu aimes entendre 🤷‍♀️

Alors, tu sors quand de la pénurie ?


>> Si tu as besoin d’aide sur ces sujets, n’oublie pas que je peux t’y aider en travail de fond en coaching holistique, ou en mode express en coaching thématique. Une des thématiques est d’ailleurs liée à l’argent <<



Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Laisser un commentaire