You are currently viewing Les valeurs, la base de ton business (podcast)

Les valeurs, la base de ton business (podcast)

7 minutes de lecture

C’est une surprise pour personne : les valeurs font partie des bases d’un business solide, aligné et d’un entrepreneur heureux 💃 Seulement, à force de répéter dans tous les sens combien c’est « important de connaître ses valeurs », on pourrait se demander si on sait vraiment ce que sont les valeurs, comment elles se construisent, pourquoi c’est si important de connaître ses valeurs et comment y parvenir ☝️

Où retrouver cet épisode ?

Au programme : 

  • 1/ C’est quoi une valeur ? Définition
  • 2/ A quoi ça sert une valeur ?
  • 3/ Comment se construisent nos valeurs ?
  • 4/ Peut-on changer de valeurs ?
  • 5/ Travailler sur ses valeurs (avec exercice à faire)

Liens mentionnés :

  • Rejoindre le coaching sur-mesure pour travailler tes valeurs : https://biendanstaboite.fr/coaching-sur-mesure/
  • Podcast Accueillir ses émotions : https://biendanstaboite.fr/accueillir-ses-emotions/
  • Podcast sur la Procrastination : https://biendanstaboite.fr/la-procrastination-pourquoi-je-procrastine/
  • Accéder à la trousse de secours pour obtenir le template de prises de notes & ta vidéo cadeau 🎁 10 minutes d’étirements post-journée de travail : https://biendanstaboite.fr/newsletter

Notes de l’épisode :

Cet épisode est travaillé à partir de mes connaissances de mes diverses formations et du livre « Psychologie des valeurs » de Christine Chataigné aux éditions de Boeck.

1/ C’est quoi une valeur ? Définition

Une valeur, c’est un guide, c’est ce qui est réellement important pour toi, ce qui donne une direction globale à ta vie. Tu peux la voir comme une boussole que tu viendrais consulter à chaque fois que tu te trouves à carrefour de vie : elle viendra te donner la direction à prendre ?

  • Il faut que le chemin soit « suivable ». Par exemple, « l’altruisme », tu pourras suivre concrètement ce chemin (t’engager dans une association, aider un ami qui a besoin de toi, être plus généreux, faire un don, etc).
  • Une valeur n’est pas un objectif. On n’atteint pas une valeur, on se guide par une valeur. Les objectifs sont au service des valeurs
  • Une valeur n’est pas non plus une norme sociale : les valeurs sont indépendantes des situations spécifiques alors que les normes sociales y sont directement liées. Les normes sociales prescrivent des comportements à adopter (en famille, au travail, etc). Les valeurs est plus globale, comme la liberté par exemple. 
  • Une valeur n’est pas une idéologie. Malgré certains points communs, l’idéologie relève d’un niveau d’abstraction plus grand. Les valeurs servent l’idéologie. Par exemple, le fameux « travailler dur pour réussir » est une idéologie entrepreneuriale au service de laquelle des valeurs vont venir l’appuyer
bien accompagner ton client

2/ A quoi ça sert ? 

  • Fonction d’orientation : Elles nous orientent parce qu’elles influencent nos perceptions, nos choix, nos comportements, etc. Par exemple, Postman en 1948 a fait une expérience où on présentait des mots reliés à des valeurs importantes pour les sujets. Ces derniers reconnaissaient plus vite les mots reliés à leurs valeurs que les mots non reliés.
  • Fonction justificatrice : Justifier nos attitudes, choix, comportements. Une étude australienne (Feather, 85) montre que selon le vote des participants, ils vont donner différentes explications au chômage (les plus conservateurs attribuent le chômage à un manque de motivation, au handicap personnel, etc et l’attribuent le moins à la récession économique ou à l’influence du gouvernement)
  • Fonction adaptative : il existe un consensus international sur les valeurs. Schwartz et Bardi en 2001 ont prouvé que les valeurs de bienveillance, d’autonomie et d’universalisme sont jugées les plus importantes. Celles de stimulation, tradition et pouvoir sont les moins bien vues, pouvoir arrivant toujours en dernier. Pourquoi ce consensus ? Selon les auteurs, c’est parce qu’il y a une fonction adaptative des valeurs. Ce consensus permet selon eux de 1) préserver la coopération et le soutien aux membres du groupe 2) motive les individus à faire des efforts et à effectuer des tâches productives et 3) donne une légitimité à la satisfaction des désirs personnels quand ils ne nuisent pas aux objectifs du groupe.

3/ Comment se construisent nos valeurs ?

  • Le style éducatif des parents (ex : + les parents sont autoritaires, + les enfants ont des valeurs loins de celles des parents)
  • La société dans laquelle nous vivons et notamment notre rapport aux institutions qui continuent de nous influencer, même adultes
  • L’influence des médias qui sont d’importants agents de socialisation
  • Les pairs, les enseignants, la famille, les groupes, etc.
passer a une etape superieure

4/ Peut-on changer de valeurs ?

  • Plusieurs facteurs influencent les valeurs comme l’âge. Par exemple, les valeurs de conservatisme augmentent avec l’âge. La culture bien sûr influence les valeurs : notamment l’impact d’une culture individualiste versus collectiviste. Les cultures orientales plutôt collectivistes valorisent l’interdépendance et l’harmonie du groupe alors que les cultures occidentales, individualistes, favorisent plutôt l’indépendance et l’accomplissement individuel. On trouve également le niveau d’instruction, le genre, la spiritualité et la religion, l’orientation professionnelle, l’orientation politique, estime de soi, la personnalité, etc.
  • La plupart du temps les valeurs restent stables. Maintenant, des changements sont possibles dans 3 contextes selon Rokeach (1968) :
    • Quand on est obligé de se comporter d’une manière incompatible avec nos valeurs
    • Quand on est exposé à de nouvelles infos de personnes importantes pour nous
    • Et enfin, quand on est exposé à de l’info sur les inconsistances déjà présentes parmi nos valeurs

On retrouve bien là-dessous la théorie de la dissonance cognitive de Festinger. Cependant, plus la valeur est centrale pour la personne, plus cette valeur va résister au changement. Et si une valeur centrale est changée, il y a des chances que d’autres valeurs changent, voire que la définition de soi change.

5/ Travailler sur ses valeurs

Plusieurs scénarios sont possibles (et je t’invite à être honnête avec toi-même) :

  • Tu connais parfaitement tes valeurs et ton quotidien & ton business sont alignés avec. Alors, c’est parfait !
  • Tu connais tes valeurs mais ton quotidien et ton activité pro ne respectent pas complètement (ou pas du tout) tes valeurs. En quel cas : quelles actions pourrais-tu mettre en place pour t’en rapprocher ?
  • Tu ne connais pas bien (ou pas du tout) tes valeurs. En quel cas, je t’invite à te pencher sur cette question pour ne pas, justement, naviguer à vue, sans boussole et sans direction de vie
valeurs

Quelques actions à penser pour travailler ses valeurs :

  • Les identifier de manière précise. Par exemple, « liberté » est une valeur large. Qu’est-ce qu’elle signifie précisément pour toi ? Liberté financière ? Géographique ? D’action ?
  • Développer tes compétences d’acceptation et de défusion (défusionner de la pensée : tes pensées ne sont que des pensées !
    => Tu peux écouter cet épisode si l’acceptation émotionnelle n’est pas très claire pour toi : https://biendanstaboite.fr/accueillir-ses-emotions/
  • Demande-toi en quoi les difficultés que tu rencontres dans ta vie/ton activité viennent parler de ce qui est vraiment important pour toi ?
  • Eviter les actions inefficaces : soit les comportements d’évitement (qui au final, t’éloignent de tes valeurs) soit car tu ne mobilises pas d’actions concrètes pour te rapprocher de tes valeurs. Ici, on retrouve typiquement, les consommations excessives, l’hyperactivité diffuse, la procrastination, etc.
  • Se concentrer sur des actions engagées : mobilise ton énergie sur des actions qui font sens avec tes valeurs


Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Laisser un commentaire