J’ai peur de manquer d’argent

J’ai peur de manquer d’argent

7 minutes de lecture

Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, une des peurs principales -et des plus récurrentes en coaching- c’est la peur liée à l’argent 💰 Et notamment la peur de manquer d’argent. Ca peut te paraître évident d’avoir peur de ça. Mais en réalité, cette peur peut en cacher beaucoup d’autres ! Je te propose de faire le tour de quelques possibles et de solutions 😉

#1 : J’ai peur de manquer d’argent car je n’ai pas ou peu d’économies

Je vais passer rapidement sur ce point car je le rencontre très peu. La plupart du temps, quand on se lance à son compte, on s’est assuré d’avoir un fond de roulement nécessaire. Maintenant, il peut quand même se passer plusieurs choses :

  • Les économies qui fondent plus vite que prévu ou la peur que cela arrive (la voiture qui lâche sans prévenir, etc)
  • Ne pas avoir suffisamment prévu dans le temps : parce que l’entreprise met plus de temps que prévu à décoller ou parce qu’on a pêché par excès d’optimisme.
  • Un lancement d’entreprise soudain car perte d’un emploi, changement de situation, etc.

Dans ce cas-là, à problème pratico-pratique, on peut apporter une solution pratico-pratique :

  • Toujours prévoir une case dans le business plan « Imprévus/Frais divers » pour pouvoir absorber les emmerdes de dernière minute.
  • Principe premier de comptabilité : principe de sûreté. Mieux vaut avoir plus d’avance que pas assez.
  • Pour la dernière situation : peut-être peut-on prendre un emploi à mi-temps ? Créer une première entreprise plutôt freelance qui peut rémunérer plus vite ? J’ai écrit tout un article pour faire tourner ton entreprise de services en moins d’un an.
lancer sa boite quand on a pas de budget

#2 : J’ai peur de manquer d’argent car j’ai peur de ne pas trouver de clients

C’est souvent cette angoisse que je rencontre en coaching. Cette peur peut tout à fait se comprendre mais il existe aussi des solutions. Pour moi, ici, il y a deux axes de travail selon les personnes :

  • Un axe pratico-pratique : travailler le business, le business plan et le business model. Si ton idée répond à un besoin avec une stratégie solide derrière et que tes économies peuvent assurer le temps que ça démarre, on est déjà pas mal !
  • Un axe psycho : cette inquiétude est-elle réellement fondée ? Ou existe-t-il une angoisse plus profonde qui fait que, peu importe le business model, tu seras inquiet à ce propos ?
  • Parfois les deux axes en même temps

Trouver des clients ça se fait, avec une bonne stratégie et une bonne connaissance de sa cible. Et si tu ne vois pas trop comment t’y prendre, on peut le travailler ensemble. (un des coachings thématiques est dédié à l’argent)

#3 : J’ai peur de manquer d’argent car j’ai peur de ne pas garder mes clients

Pour certains, ça ne sera pas la peur de ne pas les trouver, mais la peur de ne pas les garder ! Là aussi, il existe un aspect concret de connaissance de la cible : pourquoi elle vient mais aussi pourquoi elle reste ? Comment je pense la fidélisation ? Mon activité est-elle sensible au turn-over ? etc

Mais il peut également se présenter d’autres problématiques cachées sous cette peur : un syndrome de l’imposteur, une peur d’échouer (ou de réussir!), un manque de confiance en soi, etc.

Il faut toujours garder en tête que ton travail de prospection ne s’arrête pas au moment où le client signe ou achète. C’est une erreur courante et très dommageable : le service pendant la vente et après la vente sont tout aussi importants pour fidéliser les clients et qu’ils deviennent tes commerciaux 😉

#4 : J’ai surtout peur d’avoir fait le mauvais choix

La peur de manquer d’argent peut masquer une peur bien plus profonde : j’ai peur d’avoir fait le mauvais choix.

Souvent, se lancer à son compte implique beaucoup de décisions collatérales : quitter son boulot, embarquer son conjoint dans l’affaire voire ses enfants, se reconvertir, etc. Ce sont des périodes de grands bouleversements, avec beaucoup de réflexions, de choix et de doutes (d’où l’intérêt d’être bien accompagné).

Ca vaut le coup de te poser la question : est-ce réellement l’argent qui m’inquiète ? Ou cette peur n’est-elle que le symptôme d’une autre inquiétude ?

gagner sa vie

#5 : J’ai peur de manquer d’argent et de ce que les autres vont en penser et en dire

Peut-être est-ce le regard des autres qui t’inquiète ? Peut-être que ce n’est pas vis-à-vis de toi-même que cette peur résonne finalement mais que derrière « j’ai peur de manquer d’argent », se cache « j’ai peur de ce qu’on va penser de moi si je ne gagne pas beaucoup d’argent ».

En quel cas, le travail sera plutôt à faire de ce côté là : ma confiance en moi et en mes capacités à y arriver, ma capacité à m’évaluer sans avoir besoin de l’aval de quelqu’un d’extérieur, ma capacité à internaliser mes progressions, etc.

#6 : J’ai peur de manquer d’argent car je me sens en insécurité

Enfin, la peur de manquer d’argent est souvent liée à une insécurité globale. Si tu as peur de manquer d’argent, tu dois sûrement penser que c’est évident d’avoir peur. Que tout le monde est concerné. C’est normal, car l’argent, dans notre société, est directement lié à notre sentiment de sécurité (entre autre).

Or, figure-toi, qu’il existe bien des gens qui n’ont pas peur de manquer d’argent. Qui ont une confiance profonde en leur capacité à le générer et à le gagner.

Ainsi donc, une peur de manquer d’argent peut être liée aux points précédents et/ou à un sentiment d’insécurité plus profond. Dans ce cas-là, ça s’accompagne souvent d’autres sentiments d’insécurités : la peur de perdre ses proches, d’être abandonné, de manquer de nourriture ou d’éléments de survie. Parfois, la tendance à accumuler beaucoup de choses (objets, nourriture, stocks en tout genre) parce « on sait jamais ».

>> Si tu te reconnais là-dedans, je te conseille d’écouter mon épisode sur le chakra racine car il sera très (très) en lien avec ce type de problématiques.

#7 : Travailler son rapport à l’argent

Et enfin, je souhaitais finir cet article avec un point plus large qui concerne tous les entrepreneurs : travailler son rapport à l’argent ! Tout simplement car, quand on bosse à son compte, notre rapport à l’argent est obligé de changer. A toi d’aller fixer ton tarif (avec tout ce que ça implique, bien plus qu’un simple calcul mathématique), à toi d’aller réclamer tes sous, de les gérer, de payer les charges, etc.

Je t’invite à faire un réel travail de fond, surtout si ton rapport à l’argent est compliqué. Ce dernier draine énormément de choses avec lui : notre éducation (famille, école, société), notre environnement, nos croyances, notre vision de nous-même, des autres. Il a donc énormément d’influence sur ton business et ta capacité à le manager.

☝️ Un premier conseil pratique que je peux te donner est d’être attentif.ve à ton langage : quel mot, quelle expression utilises-tu pour parler de l’argent ? Quelle réaction as-tu lors des conversations à son sujet ? Ca peut t’en dire long sur tes croyances ! As-tu tendance à dire « je veux/je voudrais/j’aimerais » ? As-tu tendance à penser « Mais qui gagne autant d’argent?/Mais comment font-ils ?/L’argent rend les gens mauvais ». Ca va te donner des pistes de travail 😉 Et c’est d’ailleurs un des premiers exercices que je vais te donner en coaching 😅



Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Laisser un commentaire