Pierre Dron : Le multi-fondateur de marques trop BIEN

Pierre Dron : Le multi-fondateur de marques trop BIEN

7 minutes de lecture

Aujourd’hui, tu vas pouvoir découvrir le parcours, le quotidien et les conseils de Pierre Dron, fondateur de Citron Bien (entre autre!). Il te parle de ses agences, de l’importance de l’entourage, de ses réussites et échecs et de beaucoup d’autres choses. Je vais donc de suite lui laisser la parole et je suis sûre que tu repartiras re-boosté.e par son énergie !


Question préliminaire : Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Salut ! Je suis Pierre. Je suis Eleveur de Marques trop BIEN ! En 2 mots ? J’accompagne les entrepreneur.e.s pour qu’ils.elles grandissent et vivent mieux. Pour cela, je m’appuie sur la Stratégie et la Marque (et d’autres choses encore – mais Laura m’a dit 2 mots !)

Si je devais te parler de mon expérience, j’aime dire qu’elle est riche et diverse. Juriste de formation, j’accompagne les entrepreneur.e.s sur leurs questions juridiques, puis je bascule dans l’accompagnement d’artistes (manager, producteur, coach…) dans les Industries du Cinéma, du Spectacle et de la Musique.

En 2011, après de chouettes lancements de carrières, je décide de lancer ma propre société : Citron Bien !

Aujourd’hui Citron Bien, c’est :

En 2011, tu quittes un métier « classique » de juriste pour créer ton entreprise. Quelles étaient tes peurs à ce moment là et comment les as-tu dépassées ?

C’est une très bonne question. Je viens de faire une vidéo sur cette expérience de la peur de l’entrepreneuriat ! À cette époque, je suis sûr de mon projet sauf qu’autour de moi (parents, amis, famille, CCI), c’est la panique ! Finalement, c’est en répondant à leurs doutes que j’ai forgé ma conviction que tout irait BIEN. 8 ans après, j’ai eu raison !

Quelles ont été les premières étapes concrètes de la création de ton projet ?

Aïe Aïe Aïe…Je suis juriste de formation alors j’étais persuadé qu’il me fallait des statuts en or, des partenaires de OUFS…BREF. L’organisation administrative était mon obsession. Quand j’y repense, j’ai perdu 6 mois en démarches !

pierre dron

J’ai l’impression que ta femme a eu une importance non négligeable dans ton « déclic ». Quels sont tes conseils pour faire la part entre la vie pro et perso ?

Ma femme Hélène est une artiste : elle réalise des films, crée des univers, expose ses oeuvres, écrit des histoires, les illustre, les anime… C’est une artiste complète. Et, comme tu dis : ce fût un déclic pour moi de voir qu’autour d’elle, il y’avait une quantité d’artistes qui ne savaient pas se vendre, vivaient mal (ou pas du tout) de leurs créations. J’ai voulu les aider ! Aujourd’hui, j’aide des entrepreneur.e.s : c’est pareil. L’entrepreneur.e est un.e artiste qui s’ignore et l’artiste est un.e entrepreneur.e qui s’ignore !

La question qui turlupine tous les indépendants : comment as-tu fixé tes tarifs ?

Mon cheminement est long. J’ai pivoté (changé de modèle économique) plusieurs fois avec Citron Bien. Aujourd’hui, j’ai une base stable : je travaille sur la durée et je facture au forfait. Tout le monde s’y retrouve et c’est ça qui est le plus important !

Finalement, je crois que pour fixer tes tarifs, tu dois faire preuve d’empathie : savoir qui est en face de toi, juger de la valeur que tu vas lui apporter et proposer un deal. En même temps, c’est valable sur des prestations de services. Si je vendais des limonades, ce serait différent. Encore que, si ma limonade est trop BIEN, elle peut se vendre chère (ou pas !), c’est moi qui le décide !

A quoi ressemble une journée type pour toi ?

J’avais horrrrreur des process ! Je pensais que ça tuait ma créativité (j’en parle ici). Donc une journée type, j’en parle même pas ! Mais aujourd’hui j’ai sanctuarisé des blocs de temps pour créer mes contenus, coacher mes clients, gérer ma boite, produire mes films et je m’organise par blocs d’une heure où je bosse sur des tâches précises.

Enfin, j’ai pas mal d’activité parallèle : je parraine des jeunes entrepreneurs, je suis business angel et depuis 6 ans, je donne des cours en Master Marketing-Communication (ce qui me prend pas mal de temps…).

Pour optimiser encore un peu plus mes semaines « type », j’arrête cette année de donner des cours pour me consacrer à l’écriture d’un livre sur comment développer sa Marque et le faire BIEN et des ateliers où je formerai des entrepreneurs à ma méthode.

pierre dron

En règle générale, comment trouves-tu tes clients ?

BIEN ! haha. En fait, ce sont surtout eux qui me trouvent. Encore hier, j’ai eu un super échange avec une agence de comm’ qui rebondissait sur un article de blog. En échangeant rapidement, j’ai senti qu’il y’avait un vrai besoin. On échange, on discute et je vois si on peut travailler ensemble car, accompagner des entrepreneurs prend du temps et je dois limiter le nombre de projets. C’est assez chouette et à la fois frustrant !

Après ces quelques années d’expérience, pourrais-tu nous donner ce que tu estimes être ta plus grosse erreur ? Ta plus grande réussite ?

Ah Ah ! On dirait un entretien d’embauche ! (Irruption de Laura : Et oui, c’est la déformation professionnelle du coaching ça Pierre! :p)

C’est super compliqué d’en ressortir 1 en particulier. Mais, je dirais que ma plus grande réussite, c’est d’avoir su faire pivoter Citron Bien en 2016. C’était le bon moment et ça m’a permis d’aller vers ce que j’aime le plus et en plus, ça fonctionne ! C’est aussi ça qui me donne le jus nécessaire pour faire mon job BIEN.

Par contre, j’ai fait plein de fois l’erreur de croire que mes recrutements seraient aussi enthousiastes et autonomes que moi… Ca m’a appris à détailler et déléguer précisément les tâches ! Apprendre de ses erreurs, ça pique sur le moment, mais ça permet de se construire.

Quels conseils donnerais-tu à un.e futur.e entrepreneur.e ?

Ça ne va pas être facile, mais ça va être BIEN ! Alors FONCE ! C’est drôle car j’aborde cette question sur mon dernier vlog mais si je devais ne retenir qu’un seul conseil, c’est : choisis BIEN ton entourage ! Il est la clé de ton succès ! Entoure toi de gens BIEN, des personnes qui voient le monde comme toi.

L’habituelle question de fin : quels sont tes conseils pour entreprendre heureux ?

Pour entreprendre heureux, c’est facile :

  • Tu prends le temps de faire les choses BIEN
  • Il faut le dire, tu verras, tout ira BIEN.
  • Ah et… peut-être que si tu adoptes un chien, il t’aidera à te sortir la tête du guidon. Parce que rendre du recul et d’apprécier la vie – c’est important !
Pierre Dron et son chien

Je remercie grandement Pierre pour son temps et son implication dans cette interview. Tu peux le retrouver sur son site, sur LinkedIn, sur Facebook ou encore sur Instagram. Tu peux aussi lui poser tes questions en commentaires, juste là-dessous !



Newsletter Bien dans ta Boite

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite et de SanteVege, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à l'alimentation écoresponsable, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Cet article a 11 commentaires

  1. Coucou Laura !
    Un grand merci à toi pour ton invitation à me poser quelques minutes & réfléchir à ces sujets…
    Je crois que l’interview est BIEN ! Non ?

    1. Coucou Pierre,
      L’interview est super ! Merci beaucoup pour ton implication et ton énergie malgré mes questions « RH » ! Ta bonne humeur motive tout le monde 🙂 Et Joey fait son effet en photo :p

  2. Très bon article, très bonne interview ! C’est toujours très inspirant d’apprendre du parcours des autres. Et surtout quand il sont un peu atypique comme celui de Pierre. Ça motive vraiment !

    1. Coucou Gaëlle,

      Merci beaucoup pour ta lecture et ton commentaire 🙂 Je suis ravie que l’interview te plaise et te motive ! C’est le but ! Et je ne doute pas que l’énergie de Pierre se communique :p

    2. Oh ?! Merci Gaëlle !!!
      Quel plaisir de te lire…
      Être atypique, ça se cultive aussi – ça peut être une force !

  3. Super interview! Très inspirante!

    1. Bonjour Stéphanie,

      Merci beaucoup et merci pour Pierre 😀 Ravie que ça t’ait plu ! 🙂

    2. Oh ?! Merci Gaëlle !!!
      Quel plaisir de te lire…
      Être atypique, ça se cultive aussi – ça peut être une force !

  4. Très chouette interview. Merci Laura et Pierre 😃.
    La vérité sans filtre.
    Sauter dans le vide, sans filet, c’est d’autant plus flippant quand tout ton entourage n’y croit pas et te dit que tu fais la plus grosse connerie de ta vie.
    Pierre nous décrit bien l’effet que cela fait.
    Sa réussite est un modèle d’inspiration positive. Merci pour ce beau partage 😃

    1. Merci à toi Véronique pour ta lecture et ton commentaire 🙂 J’étais sûre que son énergie serait communicative 🙂

    2. merci Véronique !!!
      La vérité – rien que la vérité – je JURE !!! (oui, j’ai fait du droit & j’adore les séries US sur les avocats…)

      Véronique.
      Ton entourage partage ses peurs… mais tu n’es pas obligée d’y répondre.

      J’espère que mon témoignage t’inspire courage & persévérance !
      Tu verras – tout ira BIEN !

Laisser un commentaire

Fermer le menu