Pierre-Baptiste : unir informatique et écologie

Pierre-Baptiste : unir informatique et écologie

6 minutes de lecture

Aujourd’hui, tu vas pouvoir découvrir le parcours, le quotidien et les conseils de Pierre-Baptiste, spécialiste Hardware ! Mais au-delà de ses compétences techniques, Pierre-Baptiste s’ancre dans une démarche actuelle et nécessaire : unir informatique et écologie.

Dans cette interview, il te parle de tarifs, d’écologie, de son métier et de pleins d’autres choses !

Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je m’appelle Pierre-Baptiste Balsa, j’ai 28 ans et je suis spécialiste Hardware (métier que je crée). Mon métier consiste en la capacité à créer et réparer du matériel informatique en analysant les besoins spécifiques du client. J’ai suivi un cursus informatique dans le développement et ai par la suite choisi de me réorienter dans le hardware. Je me suis auto-formé pendant deux ans et ai créé mon entreprise. Je continue à me former au quotidien sur les nouvelles technologies et nouveautés du matériel informatique.

Pourquoi avoir décidé d’exercer en indépendant plutôt qu’en salarié ?

En premier lieu pour la liberté d’action. La quasi-totalité des entreprises de support informatique ainsi que les fournisseurs de matériel pour entreprises et particuliers vendent en général du matériel bas de gamme afin de réaliser plus de profits au détriment de leurs clients. Ces derniers sont souvent des néophytes en termes de connaissances sur le matériel informatique. Je ne voulais pas être forcé de travailler de cette façon. J’entends que chaque client a le droit au meilleur pour son budget. Je souhaite travailler dans une démarche de haute qualité sans concession et d’ailleurs, j’ai pour projet de créer ma propre marque d’ordinateur. En second lieu, je souhaitais pouvoir être libre de gérer mon emploi du temps et ma rémunération. Les postes dans le monde informatique étant en général mal payés (hors niveau cadres) notamment du à la forte concurrence des pays en développement.

atelier informatique

Quelles ont été les premières étapes de la création de ton projet ?

Dès mon adolescence, j’ai toujours voulu créer mon entreprise, je ne me suis jamais senti à ma place dans un poste de salarié. Mon projet a alors muri petit à petit dans mon esprit au fur et à mesure des années. Après la fin de mes études, j’ai exercé des métiers différents qui m’ont permis d’avoir une bonne vision du monde de l’entreprise. Lorsque ma clientèle a commencé à être suffisante, j’ai quitté mon emploi salarié pour me lancer à temps plein dans l’aventure.

Peux-tu nous parler de la démarche écologique qui est la tienne, comment tu appliques ça dans ton métier ?

Concrètement, cela m’a paru comme une évidence au bout de quelques mois dans mon entreprise. J’avais la possibilité d’avoir un impact même minime sur la production de déchets informatiques, qui sont la future grande catastrophe écologique (voire les déchets que nos pays envoient en Inde et autres pays défavorisés, les décharges à ciel ouvert à perte de vue, etc..). En fournissant du matériel haut de gamme et en faisant changer d’état d’esprit mes clients, je pouvais amorcer un changement à mon niveau et j’espère plus tard que cela se généralisera. Investir dans le bon matériel, c’est aussi très largement augmenter la durée de vie de son matériel et donc, réaliser des économies et réduire sa production de déchets.

Dans l’objectif de créer ma marque d’ordinateurs et de composants, j’espère aussi pouvoir développer des projets de créations de pièces beaucoup plus recyclables et moins nocives pour l’environnement autant à la fabrication qu’en fin de vie.

La question qui turlupine tous les indépendants : comment as-tu fixé tes tarifs ?

Question difficile effectivement ! Je me positionne actuellement sur un tarif bas afin d’être compétitif. Cependant, il est évident qu’avec l’augmentation de mon activité, les tarifs seront forcément sujet à mises à jour à l’avenir. Ayant le projet de grandir au niveau de mon entreprise, mes tarifs actuels ne seront plus applicables étant donné que l’investissement en matériel pour le développement que je souhaite engagé sera assez conséquent. Pour moi, un tarif ne doit pas être gravé dans le marbre. Il faut bien sur une stabilité vis-à-vis de ses clients mais il faut savoir faire évoluer sa tarification de manière mesurée pour subvenir aux besoins immédiats et futurs de l’entreprise.

informatique pierre baptiste balsa

A quoi ressemble une journée type pour toi ?

Chaque jour est différent et c’est ce qu’il fait la beauté de l’indépendance. Je n’ai aucune routine et chaque coup de téléphone ou e-mail peut apporter de grands bouleversements dans mes journées. Je peux passer d’une intervention classique chez un client pour un dépannage, à une commande d’un ordinateur très spécifique pour une grande entreprise, à un sauvetage de données d’une entreprise piégée par un ransomware et collaborer avec la section cybersécurité de la gendarmerie. Il faut être réactif et savoir s’adapter à toutes les situations mais c’est ce qui fait que chaque jour est une aventure.

Comment trouves-tu tes clients ?

Aujourd’hui, je fonctionne essentiellement par le réseau. Mes clients me recommandent à d’autres et aussi par un peu de prospection et de rencontres dans la vie de tous les jours.

Quelle est la qualité principale à avoir selon toi pour exercer ton métier ?

Il faut avoir une grande capacité d’analyse, chaque client a des besoins spécifiques et il faut savoir trouver l’exacte réponse entre leurs besoins et leur budget.

L’habituelle question de fin : quels sont tes conseils pour entreprendre heureux ?

  • Savoir dire non ! C’estquelque chose de difficile à faire au début mais il est important de passer ce cap pour pouvoir dire non aux demandes impossibles.
  • Savoir trouver un équilibre travail/vie personnelle car on a souvent tendance à ne pas avoir de limites et à franchir la frontière lorsque l’on est à son compte.

Je remercie grandement Pierre-Baptiste pour son temps et son implication. Tu peux le retrouver sur son site, Facebook ou Instagram. Tu peux aussi lui poser tes questions en commentaires, juste là-dessous !



newsletter bien dans ta boite

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite et de SanteVege, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à l'alimentation écoresponsable, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Laisser un commentaire

Fermer le menu