Emeline : Coach ton projet

Emeline : Coach ton projet

7 minutes de lecture

Aujourd’hui, tu vas pouvoir découvrir le parcours, le quotidien et les conseils d’Emeline qui est la fondatrice de Coach ton Projet. Elle te parle de son quotidien, de tarifs, de travail en équipe (entre autre!).

Peux-tu te présenteret nous parler de ton parcours ?

Bonjour, moi c’est Emeline. Je suis slasheuse dans l’âme et fondatrice de Coach Ton Projet. J’ai fait mes études à l’IUT de La Rochelle, celui de Tours pour enfin poser mes bagages à Toulon avec mon master. 

Après une première expérience en freelance, des stages en entreprise et un CDI au RCToulon, j’ai eu envie de relever un nouveau défi : lancer un concept qui permettrait aux porteurs de projet (et futurs entrepreneurs) de se lancer à leur tour. Voilà comment est né Coach Ton Projet

Quelles ont été les premières étapes de la création de ton projet ?

Dans un premier temps, j’ai eu envie de retravailler à mon compte en dehors de mon contrat en CDI. J’avais entendu depuis plusieurs années des amis parler de leurs envies de lancer un projet, mais sans trop savoir comment s’y prendre. Comment lancer un site web ? Une boutique en ligne ? … Après en avoir conseillé un ou deux, je me suis dit que la demande était sous mes yeux. Alors pourquoi ne pas lancer un service d’accompagnement, qui permettrait aux porteurs de projet de se former tout en minimisant les coûts de départ ?

Dans un second temps, j’ai réfléchi à la “recette” qui conviendrait le mieux à tous, tout en étant suffisamment adaptable aux spécificités de chaque projet. Ok il n’y a pas de formule magique. Le coaching individuel sur la gestion de projet permet tout simplement d’investir dans des compétences qui seront utiles à l’entrepreneur, tout au long de la vie du projet. Et même pour le suivant ! Par exemple, pour une personne qui a besoin de monter un site (vitrine, blog ou e-commerce) il existe deux formules :

  • Prendre un freelance ou une agence pour de la prestation de services
  • Se former avec un professionnel
femme travaillant sur un ordinateur

Dans le premier cas, le prestataire s’en tiendra au cahier des charges et toute modification sera facturée (sans parler de la maintenance). Dans un second cas, l’acquisition des compétences va offrir au chef d’entreprise la possibilité de gérer son activité et de gagner en autonomie. S’il a besoin de quelque chose de plus technique, il sera capable de formuler un besoin clair auprès d’un prestataire. Pour le reste, il sera tout à fait capable de gérer son site et sa communication.

Pour terminer, j’ai conçu plusieurs questionnaires en ligne pour interroger un public type et répondre à certaines questions :

  • Est-ce que le concept de Coach Ton Projet est pertinent ?
  • Qu’est-ce qu’un entrepreneur attend d’un service d’accompagnement ?
  • Quel est le budget moyen que les porteurs de projet seraient prêts à investir ?

Pourquoi avoir choisi le terme coaching plutôt que prestation de services ?

Très bonne question ! J’ai préféré utiliser le terme de coaching car ça colle parfaitement avec l’esprit du concept. Une prestation de services, c’est payer un professionnel pour faire à notre place. Le coaching est différent. C’est faire appel à quelqu’un pour construire ensemble et se former. Cette différence de philosophie peut paraître minime pour certains. Ayant travaillé dans le cadre de missions en prestation de services et en coaching, je peux garantir que les approches sont très différentes. L’une est hiérarchique avec la présence d’un donneur d’ordre et d’un exécutant. La seconde approche est axée plus sur la collaboration et la participation des parties prenantes au projet.

Pourquoi avoir choisi une vision entreprise plutôt que de t’installer en freelance ?

J’ai choisi une vision d’équipe, plus qu’une vision de freelance, pour avoir la possibilité de travailler de manière collaborative avec des personnes que je connais et, avec qui j’ai déjà travaillé par le passé. À l’époque où j’étais freelance, je me suis retrouvée sur des missions de prestation de services à travailler avec des personnes directement recrutées par des nouveaux entrepreneurs. Sans réel management et une répartition des tâches mal définies, on peut vite se retrouver dans une impasse. Je ne voulais pas me retrouver de nouveau dans le type de situation, qui peut être évitée avec une vision de gestion d’équipe plus professionnelle.

Le fait de travailler en équipe nous permet de légitimer à la fois, le partage de compétences et le conseil auprès des personnes coachées. Le client n’a pas à recruter par lui-même une personne pour se former sur wordpress et une autre qui interviendra sur sa charte graphique. En effet, on ne peut pas être expert dans tous les domaines. Si quelqu’un contacte Coach Ton Projet, il sera suivi par 2 personnes par exemple, s’il y a à la fois une demande en graphisme et une demande pour la création d’une boutique en ligne. À l’inverse, si son projet demande un suivi sur une compétence en particulier, il sera bien coaché par le membre de l’équipe référent sur ce domaine en particulier. On sait qui fait quoi et dans quelles circonstances.

femmes travaillant ensemble

Comment as-tu recruté les autres membres de ton équipe ?

Il s’agit de personne avec qui j’ai déjà travaillé et en qui j’ai confiance. Je n’ai pas ouvert de poste à proprement parlé. J’ai proposé à des amis, qui ont des compétences complémentaires aux miennes, s’ils souhaitaient se joindre à l’aventure.

La question qui turlupine tous les indépendants : comment as-tu fixé tes tarifs ?

C’est une question que l’on me pose souvent. J’ai fixé mes tarifs sur la base d’un coût horaire. En dehors du coaching en lui-même, il y a le suivi et l’accompagnement. Je me suis donc basée sur les prix que je pratiquais, j’ai fait un benchmark sur les prix actuels et diffusé 2 questionnaires pour confronter mes idées sur le concept et les tarifs. Les retours ont été assez concluants. 

A quoi ressemble une journée type pour toi ?

Ma journée type est très simple :

  • Je pars travailler le matin en entreprise
  • Je profite de ma pause de midi pour faire le suivi de mes tâches en cours
  • En fin d’après-midi je m’occupe de mes rendez-vous téléphonique et du coaching à proprement parlé.

Ce n’est pas bien palpitant mais, cette organisation me permet de travailler très efficacement sur 2 postes bien distincts.

planner

L’habituelle question de fin : quels sont tes conseils pour entreprendre heureux ?

Comme les sportifs : adopter une stratégie globale car s’épanouir dans son projet, c’est réussir à développer sereinement son activité. Personnellement, je pense qu’il est important de se poser les bonnes questions avant de se lancer :

  • Pourquoi je souhaite lancer mon projet ?
  • Qu’est-ce que je suis capable de faire pour y arriver ?

Ensuite (c’est valable pour l’ensemble des projets) se dire qu’il n’y a pas d’échec, mais que des feed-backs ! Entreprendre n’est pas tous les jours facile. Il faut savoir traiter une situation comme une information claire. Un problème rencontré n’est pas un obstacle, c’est une solution qui attend seulement d’être trouvée 😉


Je remercie grandement Emeline pour son temps et son implication. Tu peux la retrouver sur Facebook, Linkedin ou Instagram.Tu peux aussi lui poser tes questions en commentaires, juste là-dessous !



Newsletter Bien dans ta Boite


Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite et de SanteVege, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à l'alimentation écoresponsable, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Laisser un commentaire

Fermer le menu