Comment devenir un entrepreneur optimiste ?

Comment devenir un entrepreneur optimiste ?

6 minutes de lecture

Tu as tendance à être pessimiste ? A ne voir que le mauvais côté des choses ? Tu as du mal à avoir confiance en l’avenir ? Ou tout simplement, tu te considères optimiste mais tu voudrais l’être encore plus ? Alors cet article va te plaire ! Je t’y donne des clés pour devenir un entrepreneur optimiste (et comprendre ce qu’est l’optimisme)

C’est quoi l’optimisme ?

Et si on commençait par le début ? Serais-tu capable de définir l’optimisme ? Une personne optimiste est une personne qui estime la probabilité de survenue des évènements positifs comme supérieure à la probabilité de survenue des évènements négatifs.

Comme pour la gratitude, on différencie l’optimisme-état (ton état d’optimisme à un moment T) de l’optimisme-trait (le penchant de ta personnalité à être optimiste)

Ses effets sur la santé sont nombreux ! Résistance à la dépression, augmentation des performances au travail, augmentation de la santé physique, etc.

En réalité, l‘optimisme tient surtout à la lecture que tu fais des situations (ce que l’on appelle les styles explicatifs). Il y a deux dimensions principales dans ce cas :

  • La permanence
  • La généralisation
sauter le pas

La permanence

Les pessimistes ont tendance à penser que les évènements négatifs sont permanents, ce qui augmente le risque d’abandonner le projet. Par exemple : j’ai une baisse de motivation dans mon activité (impermanent) versus je ne suis pas quelqu’un d’assez motivé pour entreprendre (permanent).

Evidemment, percevoir l’impermanence dans les aspects négatifs du quotidien facilite une vision optimiste de la situation.

La généralisation

Les personnes pessimistes ont tendance à donner une explication universelle à leurs difficultés (ce qui facilite également l’abandon du projet). Par exemple, si tous les clients sont des mauvais payeurs, difficile d’entreprendre sereinement ! Bien que certains clients soient, en effet, des mauvais payeurs, certains clients sont d’excellents payeurs (c’est le cas de quasiment tous mes coachés 🙏)

Le pessimisme défensif

Attention ceci dit de ne pas tomber dans une lecture simpliste « l’optimisme c’est mieux et tous les pessimistes doivent le devenir ». Il existe ce que l’on appelle le pessisisme défensif, que je pense, tu as déjà rencontré (tu en fais peut-être toi-même l’expérience).

Concrètement, c’est la technique de « je m’attends au pire comme ça je ne serai pas déçu ».

Il s’agit d’un « mécanisme de défense » que la personne met en place pour se protéger et lui ôter cette défense pourrait être délétère.

entrepreneur optimiste

L’optimisme irréaliste

On connaît tous (ou peut-être l’es-tu toi-même ?) un optimiste tellement optimiste qu’il semble un peu à côté de la plaque. C’est ce que l’on qualifie d’optimisme irréaliste : la personne accorde donc une probabilité de survenue des événements positifs supérieure à la réalité.

Alors au quotidien, c’est pas forcément très embêtant. Il y a un aspect en revanche où ça peut poser problème, c’est la prise de risque. Souvent, ces personnes minimisant « trop » la probabilité de survenue des événements négatifs, elles peuvent se mettre dans le pétrin. Exemple : l’entrepreneur qui a investi tout ses sous dans un seul panier (parce que « mais t’inquiète, ça va bien se passer!’)

NB : Si tu veux aller plus loin sur comment comparer une situation prédite et une situation objective, tu peux aller voir les travaux de Buehler, Griffin et McDonald, 1997.

Comment devenir plus optimiste ?

Comme tu l’as lu plus haut, l’optimisme tient surtout à nos lectures des situations. Le gros du travail consiste donc à modifier les styles explicatifs. Pour ce faire, deux points principaux :

  • Surveiller son langage
  • Prêter attention à ses pensées

Surveille ton langage

En lien avec les aspects de permanence et de généralisation, je t’invite à surveiller ton langage et à être attentif aux :

  • Toujours/Jamais
  • Tout/Rien

Ces éléments de langage peuvent être très révélateurs des pensées sous-jacentes. Et il est peu probable que tous les patrons soient des méchants ou que tu n’arrives jamais à rien ou encore, que c’est toujours pareil, tout le monde est contre moi. Ces choix langagiers réduisent l’empan des possibles et ternissent la réalité. « Avec nos pensées, nous créons le monde » disait Bouddha, alors sois attentif.ve à ses effets de langage.

👉 Exercice : Quand tu te surprends à tenir des propos/avoir des pensées dans ce goût-là, reformule-les ! Plutôt que de dire/penser que tous les clients sont des mauvais payeurs, reformule pour dire que ce client est un mauvais payeur.

Prête attention à tes pensées

Dans la suite du point précédent, prête attention à tes pensées et aux styles explicatifs que tu donnes aux évènements. Repérer les pensées automatiques n’est pas forcément chose facile et pourtant, si tu y prête attention, tu vas vite te rendre compte de celles qui reviennent tout le temps, si la majorité d’entre elles sont optimistes ou non.

NB : Pour creuser ce sujet, j’ai fait tout un podcast pour t’expliquer ce que sont les croyances et pensées automatiques, comment elles impactent ton business et comment les travailler.

Point Bonus : la gratitude

La gratitude est sûrement un des aspects les plus formidables et « efficaces » pour se sentir plus heureux et plus optimiste. Si tu fais l’effort de focaliser tes pensées sur ce que tu as et que tu remercies pour ça, tu seras beaucoup plus optimiste. Tu vas faire l’effort de regarder ce que tu as et tout ce que la vie t’a donné.

De la même manière, j’ai fait tout un article pour t’expliquer comment mettre la gratitude au service de ton bien-être au travail

journal de gratitude

C’est donc dans ce travail, petit à petit, de modification du langage et des pensées, que tu vas modifier les explications que tu donnes aux évènements. Attention, cela ne signifie pas que tu n’utiliseras jamais l’ancien schéma, mais bien qu’à force, tu vas entraîner ton cerveau à lire les situations différemment.



Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire