7 petits pas à faire avant de te lancer

7 petits pas à faire avant de te lancer

7 minutes de lecture

Si tu tournes en rond avec ton idée mais que tu n’oses pas (encore) te lancer, cet article est fait pour toi ! Que tu ne souhaites pas tout envoyer bouler d’un coup sans savoir dans quoi tu mets les pieds, ça se comprend ! Après t’avoir partagé mes conseils pour tester ton idée sans prendre (trop) de risques, je te partage aujourd’hui 7 petits pas à faire avant de te lancer 😉


C’est quoi la stratégie des petits pas ?

Avant de te partager ces petits pas, je voudrais revenir quelques minutes sur cette notion. Elle est forcément importante pour moi car c’est une notion récurrente en Psychologie Positive qui, comme tu le sais peut-être, est mon champ de spécialité.

La notion du plus petit pas possible, c’est se demander quel premier petit pas tu peux faire pour avancer vers ton objectif (même si il est tout petit!). Le problème avec nos objectifs, même quand ils sont bien formulés en SMART et compagnie, c’est qu’ils peuvent être assez distaux. En gros, pas simple de te mettre concrètement au travail quand ton objectif c’est « obtenir 4 nouveaux contrats dans 6 mois ».

Parfois, c’est une façon aimable que nous avons de nous faire des auto-croches-pattes. Donc, pour rendre l’objectif plus proximal, on va le découper en sous-objectifs beaucoup plus réalisables.

Si tu réfléchis à te lancer, tu souffres peut-être du même problème. L’objectif « je me lance dans 6 mois », c’est flou, angoissant et concrètement, on ne sait pas où on va. Je te ferai un article complet sur comment bien se fixer des objectifs, mais en attendant, je te propose 7 petits pas à faire avant de te lancer et pour avancer vers ce fameux objectif.


#1 : Lire, regarder et écouter

Un premier petit pas à faire vers ton futur lancement, c’est déjà de bien t’y préparer. Pour ça, tu peux commencer par lire des articles de blog (comme tu le fais maintenant!), des livres, regarder des vidéos, écouter des podcasts, des conférences etc.

  • Soit pour te former à ton métier ou aux compétences nécessaires (ex : la compta!)
  • Soit pour t’inspirer, obtenir des conseils, des retours d’expériences etc.

Un conseil : quantifie ! Par exemple :

  • Je lis 2 articles de blog par semaine (un développement professionnel et un sur le marketing)
  • J’écoute un podcast par trajet en métro/voiture sur le thème que je dois creuser
se lancer en freelance

#2 : Sortir à un évènement freelance

En voilà un petit pas concret vers ton futur lancement, moins terrorisant que de tout de suite « se lancer ». Assiste à une rencontre entre freelances où tu pourras tout à fait expliquer que tu souhaites te lancer dans les mois qui suivent.

  • Tu vas commencer à te constituer un réseau et à faire connaître ta tête
  • Tu vas pouvoir poser des questions, apprendre des expériences des autres et voir comment ils fonctionnent

Comment les trouver tu vas me dire ? Commence par une petite recherche de groupes Facebook avec les mots-clés « freelances » ou « entrepreneurs » et le nom de ta ville. Par exemple, à Lyon, il existe un groupe Facebook qui s’appelle « Les Freelances Lyonnais ». En rejoignant le groupe, tu pourras poser des questions, obtenir de l’aide, etc et te tenir au courant des évènements. Tous les groupes n’en font pas mais par exemple, celui-ci se réunit une fois par mois le vendredi matin.

#3 : Réserver ses noms de marque

Si tu as déjà le nom de ton activité ou de ta marque, tu peux déjà réserver ton nom sur le web :

  • Ton nom de domaine pour ton prochain site web
  • Ton nom sur les réseaux sociaux

Pour ça, tu peux utiliser l’outil NameChk pour vérifier la disponibilité de ton nom, même sur les réseaux sociaux. Je te conseille d’ailleurs de t’inscrire pour réserver ton nom même si finalement, tu décides plus tard de ne pas utiliser tel ou tel réseau social. Au moins, personne ne pourra publier sous ton nom. En revanche, pour ton nom de domaine, réfléchis avant car c’est payant !

#4 : Créer ses réseaux sociaux

Si tu as déjà ton nom et que tu as déjà réfléchi à ta stratégie social media, tu n’es pas obligé.e d’attendre d’être lancé.e pour commencer à publier ! Commence à alimenter un peu ta page Facebook ou ton compte Instagram (ou autre!).

Tu peux même faire du teasing sur le lancement prochain de ton offre/de ton site/de tes produits. Ca te permettra de te constituer un début d’audience et de faire des premiers tests sur ce qui fonctionne le mieux avec elle.

selfie

#5 : Suivre une formation pour freelance

Passer par la case (auto)-formation, ça peut-être très utile voire indispensable. Sur le web, tu vas en trouver des tonnes. Pleins de freelances proposent aujourd’hui des formations et je sais que ce n’est pas toujours simple de faire le tri. Très franchement, il y a de très bonnes formations, de très bons programmes en ligne et des trucs moins bons, comme dans tout.

  • Vas vers la formation ou le programme en ligne dont l’auteur.ice te donne confiance
  • Renseigne-toi sur l’auteur.ice : lis son à propos, ses articles de blog ou tout autre contenu qui pourra te montrer qu’il/elle maîtrise son sujet

Par exemple, mon programme en ligne « Devenir Slasheur » est construit grâce à mes connaissances sur le sujet, à mon « métier » de coach mais surtout, grâce à ma propre expérience de slasheuse.

Il existe aussi des sites très connus et plus gros qui te proposeront une offre très large de formations comme Live Mentor, par exemple.

#6 : Réaliser une première mission freelance

Le meilleur moyen d’avance c’est tout simplement de se lancer ! Pour de bon ! Peut-être que tu as peur de te lancer, ceci dit, les études montrent que 70% de nos apprentissages vient du terrain. C’est donc ici que tu vas apprendre le plus et surtout, tu vas faire face à la réalité du terrain. Tu peux tout spéculer derrière ton bureau, à un moment donné, il va falloir te confronter à tes clients.

Selon ton métier, tu peux te mettre en recherche de « clients-cobayes » sur lesquels tester ton service ou ton offre.

se lancer en freelance

#7 : Faire passer un questionnaire

Une sorte de « mini-étude de marché » qui te permettra de mieux connaître ta cible, son problème et ses besoins. C’est l’occasion pour toi :

  • D’apprendre à connaître ta cible
  • De vérifier si ton offre est en phase avec leurs problèmes
  • De commencer à faire connaître ton projet

Alors, parmi ces 7 petits pas à faire avant de te lancer, par lequel tu commences ?



Newsletter Bien dans ta Boite

Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Cet article a 6 commentaires

  1. Justine

    Coucou ! Merci pour cet article très bien construit et efficace. Je sais déjà à peu prêt sur quelle piste me lancer mais je suis contente de t’avoir découverte avec ces conseils qui, je suis sûre, peuvent en aider plus d’un(e) 😀

    1. Laura Besson

      Merci beaucoup Justine, c’est très gentil ! J’ai hâte de voir ce que cette piste va donner, tiens moi au courant ! 😀

Laisser un commentaire