Se transformer, s'aligner, s'épanouir Praticienne en Psychologie Positive
7 conseils pour ne pas s’éparpiller

7 conseils pour ne pas s’éparpiller

7 minutes de lecture

Quand on est (futur) entrepreneur, il y a plein de choses auxquelles il faut penser. Beaucoup de choses à faire, beaucoup de travail et de trucs à mettre en place. On a souvent une centaine d’idées à la minute et donc le grand risque de tout entrepreneur, c’est celui de s’éparpiller. C’est un problème que je rencontre très souvent en coaching : des (futurs) entrepreneurs qui attaquent tout, qui ont tellement d’idées qu’ils se perdent. Et bien sûr, c’est la mort de ton business programmée à plus ou moins long terme mais à coup sûr. Je suis passé par là aussi, apprendre à prioriser. Alors aujourd’hui, je te partage mes 7 meilleurs conseils pour ne pas s’éparpiller 👇

#1 : Des objectifs clairs, nets et précis

Le premier conseil, tu t’en doutes, c’est de savoir où tu en es, où tu vas et comment tu y vas. Et pour cela, il faut te fixer des objectifs clairs, nets et précis. J’ai écrit tout un article sur comment te fixer des objectifs efficaces et les tenir si tu as du mal à faire cet exercice.

Une fois que tu sais où tu vas, tu te disperses nécessairement beaucoup de moins. Et à chaque fois que tu auras une nouvelle idée, tu pourras te dire :

« Est-ce que cela répond à mes objectifs du moment ? »

Si oui, ajoute une ligne à ta to-do-list sinon, note de côté ton idée pour y travailler plus tard.

ne pas s'éparpiller

#2 : Une organisation à toute épreuve !

Une fois que tu as fixé tes objectifs, il s’agit de bien t’organiser. J’ai écrit tout un article pour te partager ma méthode d’organisation si tu souhaites t’en inspirer. Une to-do-list par jour (en fonction des objectifs précédemment identifiés) te permet de ne pas t’éparpiller puisque tu sais, chaque jour, ce que tu dois faire pour atteindre tes objectifs. Là encore, si une idée débarque, note-la dans un carnet ou dans les notes de ton téléphone pour plus tard.

Une autre chose que tu peux utiliser pour t’aider à t’organiser, ce sont des outils comme la matrice d’Eisenhower. Je donne souvent cet outil à mes coachés pour les aider à prioriser et donc, à ne pas s’éparpiller.

matrice d'eisenhower

#3 : Se reposer pour ne pas s’éparpiller

Et oui, je sais, ça peut paraître bizarre de trouver ça ici ! Mais si tu as la tête et le corps reposés, tu y verras plus clair. Quand on est fatigué, surtout mentalement, on se sent dépassé, stressé, surbooké et au final, on s’éparpille !

Alors, une fois tes objectifs au propre et ton organisation calée au quotidien, mon conseil c’est de prendre du temps pour toi, de te reposer, de t’aérer la tête. J’imagine que tu en as déjà fait l’expérience : tu es épuisé, la tête dans le guidon depuis des semaines et le stress te dicte de vite, vite, vite tout faire sinon ça va être la cata ! Et là, bonjour le risque d’éparpillement !

#4 : Eviter le multi-tasking

Rien de mieux que le multi-activité pour tuer ta productivité ! Rédiger ton article de blog, checker les notifications facebook, répondre à un mail, répondre au téléphone, ré-écrire trois lignes de son article. Oh et puis tiens, j’ai pas mis à jour mon Trello cette semaine, et hop. Voilà comment faire pleins de choses et finalement, ne rien faire du tout !

Je te conseille de bloquer des créneaux réservés à une seule activité pour ne pas en attaquer deux en même temps. Tu peux le voir dans mon article sur mon organisation, je bloque des créneaux pour chaque tâche (ex : « Article semaine prochaine – 2h »). Et même les petites tâches ont des créneaux (comme « Mails »), ça me permet de tout boucler en même temps et de ne pas être tentée de m’en occuper pendant une autre tâche.

Et enfin, dernier conseil sur ce point : Couper les notifications ! Personnellement, ça fait des mois que je ne reçois aucune notification (à part appels et sms) sur mon téléphone. Si je les laisse, mon téléphone ne me laisse que 15 secondes de répit entre tous les réseaux sociaux, les mails, etc. Au final, j’étais tout le temps dérangée et je travaillais beaucoup moins bien.

ne pas s'éparpiller

#5 : Découper les grosses tâches en petites choses à faire

Afin de ne pas s’éparpiller, une bonne chose à faire est de découper les grosses tâches en petites. Je pense à une coachée en particulier quand j’écris ça car elle avait souvent ce problème : sur sa to-do-list, les tâches étaient énormes ! Par exemple : « Créer mon logo ». Cette tâche contient tellement de choses que :

  1. Elle se démoralisait rien que de la voir et elle n’attaquait jamais vraiment ce travail
  2. Même quand elle arrivait à s’y mettre, elle avait l’impression de ne jamais avancer suffisamment

Je te conseille donc de découper les grosses tâches comme celle-ci en plus petites. Par exemple :

  • Choisir la typographie du logo
  • Faire les tests couleurs
  • Réaliser le version 1, etc.

#6 : Ne pas s’éparpiller en commençant par le plus pénible

Un autre des bons conseils pour ne pas s’éparpiller c’est de commencer par le plus pénible ! Soyons cash : faire les trucs les plus chiants tout de suite, au moins, tac, c’est fini. Comme un pansement qu’on arrache. Et ensuite, tu pourras te consacrer à ce que tu aimes davantage.

Le risque en gardant les trucs chiants pour la suite, c’est de ne plus avoir le courage de les faire et donc de s’éparpiller. Honnêtement, tu connais ce moment où tu ouvres ton logiciel de comptabilité et là, tu as tellement peu envie de le faire, que « Oh tiens, j’ai un mail à traiter ». Et puis, « Oh tiens, il faut que je change la couleur de mes liens Linktree » (si, c’est très important). Enfin, bref, tu vois l’idée ? Tu n’as pas envie de le faire alors tu attaques plein de choses inutiles. A la fin de la journée, tu seras crevé, en ayant bossé toute la journée et finalement, tu n’auras véritablement avancé sur rien.

ne pas s'éparpiller

#7 : La stratégie des petits pas pour ne pas s’éparpiller

Oui elle est encore là, la notion du plus petit pas possible ! C’est une notion socle en Psychologie Positive alors, je ne pouvais pas ne pas la remettre. Et je crois que ça fait partie des bons conseils pour ne pas s’éparpiller ! Le plus petit pas possible, c’est garder en tête de commencer par faire un petit pas, même s’il est tout petit. C’est déjà ça !

Dans l’organisation et la productivité c’est pareil :

  • Plutôt que de chercher tout de suite à avoir une organisation irréprochable, commence par faire un premier pas vers plus d’organisation. Même si c’est un tout petit pas.
  • Si ton emploi du temps est vraiment chargé, fais un premier pas : réalise une première tâche. Un pas après l’autre !


Ce contenu te plaît ? Partage-le !

Laura Besson

Fondatrice de Bien dans ta Boite, l'Humain est la pierre angulaire de tout mon parcours. De la santé à la psychologie positive, j'accompagne ici les entrepreneurs, freelances et indépendants en quête de sens, d'alignement et d'épanouissement dans leur activité professionnelle.

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci pour cet article un lundi Laura !
    Les to do à rallonge et les objectifs vagues c’était ma grande spécialité. Mais avec le temps et le fait de me replonger dans mes notes de coaching… C’est bien mieux 😉

    1. Merci à toi Hélène pour ta lecture 🙂 Ravie que le coaching ait pu t’aider sur ce point 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu